ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 11 ET 18 JUIN 2017 | 13e CIRCONSCRIPTION DE PARIS -15e SUD

DIMANCHE PROCHAIN, FAITES ENTENDRE VOTRE VOIX !

Chère Madame, cher Monsieur,

À l’issue du premier tour des élections législatives, je tiens à remercier sincèrement les habitants de notre 13e circonscription qui m’ont apporté leurs suffrages et leur confiance.

Vous me connaissez, vous connaissez mon parcours. Je ne suis l’héritier de personne et je ne me suis pas engagé dans la vie publique pour construire une « carrière ». En tant que député, je vous ai toujours rendu compte de mes choix et de mes convictions : mon engagement devant vous a toujours été assumé avec transparence et vérité. Telle est ma conception du mandat de parlementaire.

Pour le second tour, il faut exprimer un vote exigeant.

La situation de la France impose des réformes votées avec courage et honnêteté, au service de tous et pas pour un clan ou une classe sociale. Nous ne saurions nous satisfaire de députés godillots, « désignés » par le Président de la République, sur fond d’abstention massive. Notre pays ne s’en relèverait pas.

Le choix qui vous est proposé est donc clair : que la voix du 15e -votre voix-, se perde dans une majorité présidentielle soumise et absolue ; ou que par votre vote, vous exprimiez la volonté de faire vivre, au service du redressement de notre pays, une démocratie transparente et constructive.

Vous pourrez compter sur moi pour voter et améliorer par mes amendements, dans un esprit ouvert, les réformes utiles et nécessaires. Certaines propositions d’Emmanuel Macron doivent être approfondies, débattues, comme celles qui doivent aider au redressement économique de la France, à la compétitivité de nos entreprises, au retour au plein emploi. Il faut mettre en oeuvre avec détermination, dans un monde instable, une politique étrangère et de défense adaptée et forte, il nous faut garantir la sécurité de nos concitoyens. Sur tous ces sujets, je mettrai positivement mon expérience au service de notre pays.

Mais je saurai aussi m’opposer aux projets de loi injustes ou dangereux, comme la hausse de la CSG prévue par le président de la République. Elle porterait un coup fatal au pouvoir d’achat des indépendants comme de nos aînés, de nos parents.

Je crois dans notre force collective et non aux intérêts particuliers ; je crois au débat démocratique vivant et libre et non à des représentants loin du terrain et de leurs concitoyens ; je crois à la solidarité des générations et à notre conscience civique et non à l’oubli convenu des plus faibles.

Dimanche prochain, j’ai besoin de votre mobilisation et de votre vote utile qui seront le gage de mon indépendance d’action. Nous devons nous rassembler, nous mobiliser : non pas pour empêcher la France d’avancer mais pour faire gagner notre pays.

Participez à la première « plateforme de travail parlementaire collaboratif au quotidien » . Sur la page #MOIDÉPUTÉ, je vous propose de vous mettre dans la peau de votre parlementaire : déposer une proposition de loi, soutenir une association grâce à la réserve parlementaire, poser une question au gouvernement, ou aider quelqu’un dans ses difficultés quotidiennes en tenant une permanence d’élu. Si vos projets répondent aux conditions de validité, je les relaierai en votre nom à l’Assemblée Nationale.

RETROUVEZ-MOI, AVEC TOUTE MON ÉQUIPE, CHAQUE SEMAINE SUR LE TERRAIN

LE VENDREDI, MARCHÉ SAINT-CHARLES

LE SAMEDI, MARCHÉ LEFEBVRE & MARCHÉ LECOURBE

LE DIMANCHE, MARCHÉ CONVENTION